Livraison gratuite en France métropolitaine à partir de 50e

Dormir plus pour favoriser la perte de poids

Le sommeil est essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme. Dormir est particulièrement important pour garder la forme et pour maigrir. Le régime alimentaire le plus drastique ne permet pas de perdre du poids s’il n’est pas accompagné d’un sommeil de qualité. De surcroît, le manque de sommeil renforce l’accumulation de graisse dans l’organisme, augmente l’appétit et réduit les performances physiques. Les effets du mauvais sommeil sur le poids sont notamment évidents chez les jeunes mamans.

Le lien entre le sommeil et la perte de poids

Des études scientifiques ont permis de démontrer que le manque de sommeil favorise le surpoids. Les spécialistes ont, par ailleurs, observé que 30% des adultes souffrent aujourd’hui d’obésité. Le même pourcentage d’adultes présente des troubles du sommeil. Ces chiffres prouvent qu’il existe bel et bien un lien entre le sommeil et la prise de poids.

Les effets d’un mauvais sommeil sur l’organisme

Contrairement à ce que l’on peut penser, l’organisme n’est pas en veille pendant le sommeil. Au contraire, le corps s’active davantage quand on est assoupi. Il ne dispose pas de carburant car on ne s’alimente pas au cours de la nuit. Il puise, donc, dans les réserves d’énergie pour fonctionner. Un sommeil pauvre altère, alors, ce mécanisme naturel qui permet de brûler des calories en quantité. Le manque de sommeil présente aussi d’autres impacts néfastes dont :

L’accumulation de graisse dans l’organisme 

Le corps élimine la plus grande proportion de gras pendant le sommeil. Cette mission est assurée par l’insuline. Un sommeil réduit provoque ce que les spécialistes appellent la « somnolence métabolique ». Ce phénomène se manifeste par une baisse de l’activité de l’insuline qui empêche, donc, l’organisme de se débarrasser naturellement des graisses. Le gras et, alors, accumulé.

L’accroissement de l’appétit 

D’une part, l’insomnie altère les fonctions cérébrales et affecte notamment la perception et la prise de décision. Les personnes qui souffrent de troubles de sommeil ont tendance à se ruer vers la nourriture riche en sucre et en matière grasse, très calorique, en très grande proportion.

D’autre part, le manque de sommeil favorise la production de ghréline. Cette hormone stimule l’appétit. Les troubles du sommeil augmentent également la sécrétion de cortisol. Cette autre hormone a pour mission de bloquer l’activité des hormones de la satiété et, accroit, ainsi, la sensation de faim.

La baisse des performances physiques 

L’insomnie empêche le mécanisme naturel de régénération des muscles, provocant, une perte de tonus avéré. Des muscles ramollis ne permettent pas la pratique d’activité physique. On le sait, faire du sport permet, pourtant, d’optimiser la combustion des calories.

Les troubles du sommeil, à l’origine du problème de surpoids chez les jeunes mamans

Les insomnies et les troubles du sommeil font partie des changements importants dans la vie des jeunes mères. Les scientifiques parlent de « l’effet zombie ». Cette expression est la plus appropriée pour décrire la maman qui vaque machinalement à toutes ses occupations quotidiennes avec les paupières tombantes, les yeux enflés, le teint pâle et le visage fermé. Si vous l’avez remarqué, les jeunes mères prennent généralement du poids pendant la première année qui suit l’accouchement. Cela représente un effet du manque de sommeil ainsi que des troubles cognitifs et métaboliques.

Le dérèglement hormonal altère complètement les comportements les plus élémentaires et compromettent même les mécanismes naturels dont l’alimentation. Les spécialistes préconisent, alors, de compléter les heures de sommeil pour rééquilibrer l’organisme. Il est notamment conseillé de faire des siestes dès que cela est possible, quand bébé dort, par exemple. Les partenaires peuvent aussi s’organiser en se répartissant les tâches de manière à ce que chacun puisse disposer de quelques heures pour récupérer. Si la dette de sommeil est trop élevée, il ne faut pas hésiter à faire appel aux renforts. Maman et belle-maman seront ravies d’apporter leur soutien.

Bien dormir pour perdre du poids sans effort

Une étude canadienne a permis aux chercheurs d’établir que la réussite d’un régime alimentaire repose grandement sur la qualité du sommeil. L’expérimentation a été faite auprès d’un groupe de personnes obèses soumises à une diète. La ration alimentaire quotidienne des volontaires a été restreinte de manière à diminuer l’apport calorique de 600 à 700 kilocalories de moins que les besoins de leur organisme. Les participants ont suivi ce programme pour maigrir pendant 15 semaines à 6 mois. Durant cette période, les spécialistes ont suivi le sommeil de chaque participant. A l’issu de l’expérience, les chercheurs ont observé que la perte de poids était accrue chez les sujets qui dormaient longtemps. De plus, ces derniers perdaient davantage de gras que ceux qui avaient un sommeil court.

Comment améliorer le sommeil quand on veut retrouver poids de forme ?

La durée d’un sommeil de qualité se situe entre sept heures et neuf heures. Par ailleurs, il est absolument conseillé de dormir à des horaires réguliers pour optimiser le fonctionnement de l’organisme. Le sommeil est souvent perturbé en période de régime alimentaire. Cela s’explique par le changement que le corps subit.

Personne fatiguée

Prendre des compléments alimentaires

Un rééquilibrage alimentaire implique généralement la diminution des apports nutritionnels. Une carence en vitamines, particulièrement en vitamine B, en glucides et en minéraux (zinc, magnésium, …) altère le sommeil. Il est, alors, recommandé de prendre des compléments alimentaires pour combler le manque, combattre l’insomnie et retrouver un sommeil de qualité.

Eviter les excitants en fin de journée

Evitez de consommer des aliments comme le café ou le thé, contenant des substances excitantes, en fin de journée. Préférez, à la place, une bonne tasse de tisane préparée avec une plante aux propriétés apaisantes comme la camomille, la passiflore, la lavande, la verveine présentent des propriétés apaisantes. Un bol de lait chaud agrémenté de miel a les mêmes effets tranquillisants. Les repas trop copieux sont également à proscrire.

S’éloigner des appareils électroniques

L’utilisation des appareils électroniques affecte négativement le sommeil. L’exposition à la lumière des écrans (TV, smartphone) retarde l’endormissent. De même, évitez de vous adonner à des activités qui stimulent le cerveau avant votre coucher pour conditionner le corps au repos.

Pratiquer une activité physique

Le sport renforce le sommeil. Trouvez, donc, un créneau dans la journée pour bouger un peu et maintenez un rythme régulier pour avoir un sommeil de qualité.

En conclusion, un sommeil de qualité est une condition fondamentale pour parvenir à perdre de poids et garder la ligne durablement.