Livraison gratuite en France métropolitaine à partir de 50e

Marketing sensoriel, alimentation et (sur)consommation

Ces stratégies qui ne nous veulent pas que du bien

La perte de poids n’est pas une mince affaire. Plusieurs facteurs sont à prendre sérieusement en considération pour maigrir. Le marketing sensoriel constitue notamment un des enjeux liés à l’alimentation et influe sur la perte de poids. Au premier abord, ce terme ne parle peut – être pas mais on y est confronté au quotidien. Le responsable marketing et communication moderne adopte des techniques de commercialisation spécifiques afin de renforcer la consommation, voire la surconsommation, pour vendre plus. Ces stratégies marketing s’appliquent principalement aux produits alimentaires. L’obésité s’est d’ailleurs développée avec ces techniques marketing. Reconnaître les actions de merchandising incitant à la consommation excessive est indispensable pour les contourner. Y résister contribue à réduire la consommation et s’avère donc, efficace, pour maigrir.

Rayon de supermarché

Qu’est-ce que le marketing sensoriel ?

Le marketing sensoriel désigne les techniques marketing visant à stimuler un ou plusieurs des cinq sens pour déclencher l’acte d’achat. On distingue, ainsi, le marketing visuel, le marketing olfactif, le marketing tactile, le marketing gustatif et le marketing sonore.

La notion de marketing sensoriel a été mise en avant au début des années 2000. Toutefois, l’auteur et professeur de stratégie marketing et de marketing international, Kotler a évoqué les bases du marketing sensoriel en 1974. Le spécialiste a notamment parlé de l’influence de l’ambiance du lieu de vente (fond sonore, odeurs, luminosité) sur le comportement d’achat des consommateurs. Cette étude a servi de fondement aux expérimentations menées par le professeur de marketing Morris B. Holbrook et le socio économiste, Albert Otto Hirschman, en 1892. L’observation réalisée par Bitner en 1992 appuie les résultats de cet essai. Ces expérimentations ont permis de définir la consommation expérientielle, soit la stimulation de l’acte d’achat par la théâtralisation des lieux de vente.

Neuromarketing: présentation

Le neuromarketing est une stratégie marketing qui fait usage de la neuroscience dans le domaine du marketing. Il s’agit, en fait, de l’application scientifique du marketing sensoriel. Le neuromarketing peut se définir comme le mécanisme par lequel la stimulation externe des influence le comportement du consommateur.

Les origines du neuromarketing

Plusieurs chercheurs spécialisés en neurosciences ont établi le lien entre les stimuli externes et le comportement des consommateurs. Les études scientifiques définissent que la vue, le toucher, l’odorat, le gout et l’ouïe créent des signaux retransmis vers le cerveau. Ces messages véhiculés par les neurones agissent sur la décision d’achat et le choix.

Les applications du neuromarketing

Les spécialistes en marketing utilisent les données scientifiques liées à notre activité cérébrale pour concevoir les publicités. Les recherches à ce sujet se multiplient. Les chercheurs font passer des IRM aux consommateurs et réalisent des analyses portées sur les effets des stimuli externes des sens et de leurs effets sur les comportements d’achats. Ainsi, certaines stratégies marketing mises en œuvre visent, avant tout, à nous pousser à consommer toujours plus. Restez attentive aux offres commerciales pour éviter de tomber dans la surconsommation à cause du neuromarketing.

Quel rapport avec la perte de poids ?

Les directeurs marketing et les chefs de rayon utilisent certaines techniques de merchandising/marketing sensoriel pour pousser la clientèle à la consommation. Résister à ces stratégies commerciales vous permet de consommer moins, de perdre du poids et ainsi, atteindre votre poids idéal. Il est impératif de savoir identifier ces actions marketing pour s’en écarter. Voici, donc, les formes de marketing sensoriel les plus courantes :

Les offres promotionnelles nous poussent à consommer toujours plus

Les consommateurs sont toujours à l’affut des bons plans. Les promos permettent de réduire considérablement les dépenses quotidiennes. Ces offres nous poussent subtilement à acheter plus, et, donc, à consommer davantage.

Les produits proposés en lot, les réductions sur les achats multiples sont autant d’actions qui nous incitent à consommer plus. Sachez, par ailleurs, que les indications promo ou remise ne sont pas forcément des bons plans. Attardez-vous quelques minutes sur les prix. Ces offres cachent des rabais infimes de 1 euro, voire de quelques centimes. Les plans pour fidéliser les clients favorisent aussi la consommation à outrance.

La présentation des produits influence grandement notre consommation

Le marchandisage s’applique principalement dans la grande distribution. L’agencement des différents éléments dans les supermarchés relève d’une stratégie commerciale à part entière. Les chefs de produits s’arrachent les cheveux pour profiter d’un positionnement spécifique dans ces grands magasins.

La tête de gondole est notamment très prisée. Cet emplacement attire les regards des acheteurs et suscite leur attention dès leur entrée dans le magasin. Les produits positionnés à cet endroit s’écoulent rapidement. Le rangement des produits dans les rayons répond également à une véritable logique marketing. Les articles présentés dans la zone du milieu, à portée de vue et de main, sont mis en avant. Les acheteurs sont instinctivement attirés vers ces produits faciles à atteindre.

Et avez-vous remarqué que les produits nécessaires au quotidien sont tassés au fond du magasin ? Votre chemin pour accéder aux produits de première nécessité a été spécialement préparé. La disposition des présentoirs est pensée de manière à offrir une visibilité accrue aux produits non essentiels comme les cosmétiques, les sodas… Ces articles sont disposés au premier plan, dans les rayons les plus proches de l’entrée. Par ailleurs, les promos et autres appels à l’achat impulsif interpellent l’attention de l’acheteur durant son cheminement. C’est ainsi que nous nous retrouvons à prendre tous ces produits alimentaires excessifs qui nous apportent des calories en trop. Suivant ce même mécanisme, nous succombons toujours à la tentation d’une barre chocolatée ou d’une friandise lorsque l’attente à la caisse est longue. Ces aliments sont particulièrement riches en glucides et notamment en sucres et sont, donc, caloriques.

Comment perdre du poids en contournant le marketing sensoriel ?

Ces quelques habitudes vous aideront à éviter les stratégies de marketing sensoriel qui conduisent au surpoids. Adopter ces comportements vous conduira à avoir de meilleures habitudes alimentaires.

Faire sa liste de courses

Un geste si simple qui permet d’aller droit à l’essentiel. Plutôt que de se laisser distraire, d’aller de rayon en rayon et de se confronter involontairement aux stratégies marketing de consommation.

Établir une liste de courses et au préalable un menu semaine ou plus permet de mieux gérer son alimentation. En plus bien-sûr de maîtriser son budget et d’optimiser son temps.

Faire ses courses le ventre plein

L’appétit est renforcé par les stimuli sensoriels. Les envies d’aliment sucré et très calorique s’intensifient avec la sensation de faim. Faire des courses en étant rassasiée vous permet d’éviter les fringales.

Se faire livrer

Faire vos courses en ligne et vous faire livrer vous permet de vous tenir éloignée des facteurs extérieurs qui excitent les sens. Ainsi, vous vous restreindrez à prendre uniquement les produits nécessaires.

Privilégier les aliments frais à cuisiner soi-même

Le neuromarketing concerne principalement les produits industriels. Ces aliments affichent des apports nutritionnels démesurés. Pour éviter ces pièges, choisissez des produits naturels et frais (viandes, fruits et légumes) et prenez l’habitude de cuisiner. Adopter une alimentation saine et une alimentation équilibrée est une solution efficace pour mincir durablement.

Les spécialistes du marketing sensoriel emploient certaines techniques commerciales pour nous pousser à la surconsommation. Nous devons, alors, être plus vigilantes au moment de faire les courses pour les contourner. Davantage lorsque l’on est en recherche de perte de poids. Le fait d’être conscient(e) de ces stratégies permet de s’en prémunir. Évitez de tomber dans les pièges du marketing sensoriel et mangez plus sainement pour retrouver votre poids de forme.